5 indispensables pour panser votre cheval

L’entretien de votre cheval doit se faire régulièrement. Il s’agit d’un travail quotidien indispensable pour assurer sa santé et son hygiène. Ce dernier sera également utile pour vérifier sa peau ainsi que ses membres. Vous avez un cheval ou tout un troupeau et souhaitez en prendre soin convenablement ? Découvrez dans cet article les 5 points à prendre en compte pour panser votre cheval.

Trouver le matériel adéquat

Pour panser un cheval, il est de rigueur d’utiliser des outils adéquats. Vous aurez notamment besoin d’une étrille. Si possible, prenez un modèle en caoutchouc. Si votre cheval est chatouilleux, préférez une qui soit en plastique. Cela vous facilitera relativement la tâche. Il vous faudra aussi une brosse en chiendent et un cure-pied. Dans votre boîte de pansage doit également se trouver une brosse douce. Si vous avez des craintes concernant le matériel de pansage à utiliser, demander l’avis d’un professionnel pourrait certainement vous aider. Cela vous évitera de faire du mal à votre cheval et par la même occasion d’investir dans un bon matériel.

Les étapes à suivre

Le pansage d’un cheval doit se faire étape par étape pour assurer son bien-être. Pour commencer, il est conseillé de curer les pieds. Pour ce faire, prenez le cure-pied et utilisez-le pour retirer le fumier ou la terre qui y sont coincés. Veillez également à gratter les lacunes latérales, tout en tâchant de ne pas entamer la corne. Par la même occasion, vérifiez si aucun clou ni épine n’est présent dans cette dernière. Avant de terminer, assurez-vous que le fer tient bien en place et est en bon état. Ensuite, passez à l’étrillage. Cette étape revient à passer l’étrille sur toutes ses parties charnues. C’est-à-dire les cuisses, l’encolure, les flancs et la croupe. Pour y arriver, il vous suffit de tenir fermement l’étrille et de passer doucement votre main sous la lanière de votre cheval. Frictionnez la peau en réalisant un mouvement circulaire. Faites ce geste jusqu’à ce que toutes les saletés soient parties. Si des tâches persistent, n’hésitez pas à utiliser le bouchon en frottant dans le sens du poil. Une fois que votre cheval sera propre, prenez la brosse douce et frottez dans le sens inverse du poil.

Quand réaliser le pansage ?

Comme tout être vivant, les chevaux ont leur train-train quotidien. Si possible, veillez à respecter ses repas et ses digestions. Laissez-les également se reposer et profiter d’une période de somnolence. En général, l’idéal consiste à les panser juste avant de les monter. Cela vous permettra à la fois de les débarrasser de toutes leurs saletés tout en établissant un contact avec eux. Vous pourrez ainsi les mettre en confiance et galoper sur un cheval propre et sain. Les experts conseillent également d’habiller le cheval après l’équitation. Le but recherché reste son bien-être. De cette façon, vous pourrez par exemple sécher sa sueur.

Quel équipement d’équitation vous correspond ?
Les différents types de couvertures pour chevaux