Qu’est-ce qu’une compétition équestre d’endurance ?

L’histoire de la course d’endurance

Une compétition d’endurance équestre est une course d’endurance à cheval. Le cavalier sera l’essence de la compétition. Une course qui eut déjà une grande place dans l’histoire de plusieurs civilisations. On constate même son apogée dans les grandes histoires de l’humanité. Il parait que ce sont les services postaux d’Europe ou d’Amérique qui en sont l’origine. Plusieurs pays de ces deux continents restent à jamais dans les mémoires concernant le thème cheval et équitation. La compétition d’endurance est apparue au XIXème siècle en Europe, aux USA et en Australie mais la santé des chevaux n’était pas primordiale et beaucoup eurent des accidents de parcours.

Tout connaitre sur la compétition d’endurance équestre

Le règlement est une course d’endurance de 20 à 160 km sur une vitesse de 12 à 19 km/h à cheval soit individuellement soit en équipe. La course dépendra de l’état du cheval en premier temps, de sa condition physique, est-il apte ou pas à courir. Le cavalier devra parcourir une piste en nature ou sur un quelconque terrain et le jeu se fera surveiller du début jusqu’ à la fin. Au long de la course, l’essentiel est de ne pas trop fatiguer ou forcer son cheval, le cavalier devra donc être capable de bien gérer la manière de conduire son cheval. Un contrôle vétérinaire st indispensable pour déterminer l’état du cheval. S’il est moins fatigué et que la vitesse demandée a été respectée, il n’aura donc pas perdu la course. Les chevaux doivent de ce fait s’arrêter tous les 20 km avec un contrôle vétérinaire complet.

Les notions utiles pour la compétition

Le contrôle vétérinaire est primordial pour que le cheval ne succombe pas vite à la fatigue. Sans contrôle in n’y a pas de compétition. La compétition est assistée par des spectateurs. Les races les plus convoitées sont les purs sangs arabes ou les arabes et le shagya croisement. Pour l’équipement cheval équitation, on utilise les selles soit européennes soit américaines, les étriers, un tapis, un siège qui doivent être bien mis en place. Pour que la compétition se passe bien, il faut que les règles soient bien respectées, bien maintenir la santé de son cheval et lui apporter le plus grand soin possible. La course d’endurance comme son nom l’indique implique une grande force et beaucoup d’effort pour le cheval et une bonne maintenance pour le cavalier car tous les deux doivent s’unir pour gagner une compétition. La course d’endurance commence à prendre son emprise dans d’autre pays car elle est devenue très connue de nos jours.

Concours complet : les épreuves
3 choses à savoir à propos du saut d’obstacles