Le poids idéal pour un cavalier par rapport à son cheval

cavalier-cheval

Il y a deux éléments principaux dans l’équitation: le cavalier et le cheval, le cavalier peut avoir une grande influence sur les performances du cheval. Outre la posture et la technique, le poids du cavalier peut également affecter les performances et la santé du cheval. Quelles sont les conséquences d’un cavalier en surpoids sur un cheval?

Que dit la science?

Le poids du cavalier doit-il être limité par rapport à celui du cheval ? Des chercheurs ont étudié les muscles des chevaux après un exercice intense et prolongé et ont constaté qu’un cavalier trop lourd peut influer sur les mouvements du cheval, ainsi son poids agit sur les muscles des chevaux qui deviennent plus rigides lorsque le cavalier est en excès de poids, par rapport aux muscles des chevaux montés par une personne légère. Des douleurs peuvent également apparaître lorsque le cavalier constitue une surcharge pour le cheval, notamment au niveau des jambes et du dos. Si la douleur est trop intense, le rapport poids cheval cavalier est disproportionné et le cheval peut boiter. Si le cavalier est trop lourd, cela peut affecter les mouvements du cheval, notamment lors des sauts et du cross. Un cavalier d’un poids de trop, peut donc réduire la largeur et la hauteur du saut. Dans le calcul poids cheval, en raison de leur grande taille, les chevaux sont mieux adaptés au transport de charges plus importantes ou plus lourdes. Les chevaux de trait ont une force osseuse et musculaire suffisante pour porter de lourds fardeaux.

Quelles recherches ont été menées sur ce sujet ?

Selon une étude, les chevaux sont plus stressés lorsque le cavalier est sur eux. Un point important : un professeur d’équitation obèse se produisait lors d’un concours hippique lorsque son cheval l’a soudainement projeté au sol, apparemment sans prévenir. Pour éviter que son dos ne soit soudainement sollicité, le jeune cheval gris a fait quelques pas en avant et s’est immédiatement repris en faisant quelques pas en arrière. Après tout, un cheval doit se comporter calmement lorsque le cavalier est en selle. Dans l’armée suisse, cependant, le poids du cheval était de la plus haute importance. Plusieurs pages du règlement ferroviaire traitent du poids qu’un cheval peut porter sur son dos. Les barrières latérales doivent être placées et retirées en même temps. Dans le calcul proportion cavalier-cheval, celui du cavalier est généralement de 80-90 kg et doit être égal des deux côtés. Si la différence de poids est supérieure à 1 kg, elle doit être compensée. Dans ce cas, le côté surchargé est généralement plus léger.

Comment détermine-t-on l’IMC idéal ?

Les chevaux sont de grands animaux, forts et puissants. Quand on les regarde, on peut avoir l’impression qu’ils peuvent soulever ou tirer n’importe quoi. En fait, très peu de recherches ont été menées sur le poids que les chevaux peuvent porter – certains prétendent même qu’ils ne peuvent soulever qu’un quart de leur poids et en tirer la moitié. Pour les poneys, qui sont censés porter la moitié de leur poids et tirer autant qu’eux, les chiffres sont encore plus impressionnants: des chercheurs de l’université de Duke ont étudié 160 chevaux et leurs cavaliers et ont constaté qu’un rapport poids cheval-cavalier inférieur à 10% est idéal et inférieur à 15% est satisfaisant. Cependant, plus de 20% d’entre eux peuvent souffrir des effets physiques de l’exercice. Ces résultats sont conformes à ceux publiés par une équipe américaine. Par exemple, le cavalier d’un cheval de 500 kg doit peser entre 50 et 75 kg. Si un cheval pèse plus de 110 kg, il peut avoir des problèmes physiques. Les chercheurs ont également constaté que les effets d’un coureur en surpoids sont rapides et importants.

Quel est l’équipement indispensable pour pratiquer de l’attelage avec les chevaux ?
Quel équipement d’équitation vous correspond ?