Les différents types de couvertures imperméables pour chevaux

couvertures imperméables pour chevaux

En plus de protéger le cheval des intempéries et des agressions, les couvertures pour chevaux servent à plusieurs fins. Ils viennent dans une variété de conceptions et de formes qui offrent de multiples fonctions. Qu’il s’agisse de garder le cheval au sec sous la pluie avec une couverture imperméable ou de garder le cheval au chaud pendant l’hiver avec des couvertures polaires ; la couverture Kentucky pour chevaux peut également protéger contre les insectes ou protéger le cheval de la surchauffe avec des couvertures anti-mouches. Amis, quelle couverture choisir ?

Le grammage pour une couverture, qu’est-ce que c’est ?

Le grammage d’une couverture est la mesure de son épaisseur et de sa capacité de chauffe. Ceci est généralement représenté par le nombre de grammes par mètre carré. Les gens parlent souvent de grammage lorsqu’ils parlent de couvertures. Le grammage affecte la quantité de chaleur dont un cheval pourra bénéficier grâce à cette couverture pour chevaux. Les gens mentionnent fréquemment que les couvertures lourdes ont une plus grande densité de rembourrage et sont plus résistantes au poids. Cela conduit à l’hypothèse que les couvertures plus lourdes pèsent plus. La notion de dernier confirme cette règle qui stipule que les couvertures lestées pèsent plus que les couvertures sans doublure. En moyenne, une couverture peut ne présenter aucun grammage et atteindre jusqu’à 600g de matelassure pour la plus chaude. En allant sur demivolte.fr, vous aurez toutes les informations.

Couvertures pour chevaux : les différents types

La couverture d’écurie

La couverture d’écurie d’un cheval est une couverture ample portée autour du corps du cheval au box. Il est généralement livré avec des sangles supplémentaires sous la queue, le ventre et la cuisse qui aident à le maintenir en place.

La chemise polaire

Pour les chevaux transportant des marchandises, la polaire est une couverture légère qui protège des courants d’air. Ce n’est habituellement pas un bon choix comme sous-couche, car elle a tendance à tirer la couverture supérieure vers l’arrière et à provoquer des points de pression sur le garrot du poitrail.

La chemise coton

Avant une compétition, une couverture légère pour chevaux aide à garder leurs chevaux propres et au chaud. Ils sont également utiles au milieu de la saison hivernale. De plus, ces couvertures peuvent être utilisées en été ou lorsqu’il fait chaud. Fournie avec des sangles ventrales pour plus de stabilité, une couverture pour cheval peut aussi être portée sur son corps afin qu’il se couche ou se retourne sans trop tirer.

Le couvre-reins

Pendant les mois les plus froids, une housse d’équitation aide les chevaux à se reposer confortablement, car elle les protège des chocs thermiques lorsqu’elle est retirée avant l’exercice. Dans la nature, les chevaux utilisent leurs muscles du dos pour galoper ou sauter. En gardant leurs muscles au chaud durant qu’ils s’échauffent progressivement, le couvre-rein aide les chevaux à éviter les contractions musculaires. Il est préférable de choisir un modèle de couvre-rein avec une découpe au niveau du genou du cheval. Cela aide à réduire la sensibilité du cheval à la jambe du cavalier.

Couvertures pour chevaux : quelques conseils

Après un travail par temps humide, il est impératif de ne pas recouvrir un cheval encore mouillé. Utilisez plutôt un bouchon de paille pour sécher les poils de l’animal avant de les recouvrir. En rentrant au box, méfiez-vous des coups de chaleur. Même si le cheval ne semble pas transpirer visiblement, attendez au moins un quart d’heure avant de remettre sa couverture Kentucky imperméable.

Les couvertures pour chevaux doivent correspondre à la forme du corps du cheval pour être confortables. Des tailles de couverture incorrectes peuvent causer un inconfort inutile aux chevaux. Toute pression de la couverture contre son garrot ou son encolure fragile peut facilement lui faire du mal. Il est important de choisir des modèles avec une protection importante au garrot. Afin d’éviter que le cheval obstrue son poitrail lors du pâturage, veillez à ce qu’il ne porte pas une couverture trop large. Une couverture trop grande glissera vers l’arrière et créera une zone de compression autour des épaules du cheval. Cela peut causer de l’inconfort et même blesser le cheval.

Ajustez la sangle de poitrine et les fermetures pour les positionner correctement. Pour les sangles ventrales, laissez un espace d’environ un pouce entre le ventre et l’intersection de la sangle. Lorsque le cheval se couche, les fermetures de la poitrine ne doivent pas se serrer pour éviter qu’il ne soit gêné. Les sangles de cuisse doivent être réglées très large pour éviter de blesser le cheval au niveau de sa peau sensible entre les postérieurs.

Garder un œil sur l’état de vos couvertures, à l’intérieur comme à l’extérieur, est vital. Les dommages causés par la saleté et la boue sur le tissu peuvent créer des points de friction qui causent des blessures à la base du cou. L’entretien régulier des couvertures des chevaux permet d’éviter de telles complications. Faire cela régulièrement maintient les chevaux à l’aise au niveau optimal. Les ceintures, les boucles et les fermetures de sangles pour chevaux doivent également être vérifiées constamment.

Les couvertures adaptées au cheval

Après le travail du cheval, des couvertures supplémentaires peuvent être utilisées comme la couverture Kentucky de séchage qui peut être superposé l’un sur l’autre.

Le couvre-reins

Pendant les séances par temps froid, les cavaliers enroulent une couverture spécifique pour protéger les reins du cheval. Cela aide à maintenir une fonction rénale normale pendant une activité intense. Les cavaliers peuvent retirer le couvre-rein et le remettre à la fin d’une journée de travail sans descendre de cheval.

La couverture séchante

Il est important d’éliminer l’excès d’humidité du corps d’un cheval. Cela est particulièrement vrai pendant les mois d’hiver, lorsqu’il ne suffit pas de donner un bain à votre cheval. Pour garder votre cheval au chaud et au sec, vous pouvez le sécher manuellement en le frottant avec de la paille. Des alternatives efficaces à la couverture de séchage existent. Un exemple est l’utilisation d’une couverture à séchage rapide qui permet à sa peau de respirer tout en absorbant l’humidité. Différents modèles de couvertures de séchage pour chevaux sont disponibles. Cela signifie qu’il est possible de couvrir le cheval uniquement de la croupe au garrot ou de la croupe à la nuque pour une protection complète.

Microferm : quels sont ses avantages ?
Prendre soin de son cheval avec la phytothérapie